13.7 C
Londres
jeudi, juin 30, 2022

Variole du singe : transmission, létalité… lès dernières avancées des scientifiques

Actualité

Sciences

Les premières hypothèses se dessinent. Alors que les cas de variole du singe se sont multipliés ces derniers jours, les scientifiques commencent à mieux comprendre comment ce virus a pu se répandre aussi vite un peu partout en le monde et notamment en Europe. Endémique en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale, cet agent pathogène n’avait jusqu’ici donné lieu qu’à de rares infections en dehors de ces régions. Mais depuis que le premier malade a été repéré au Royaume-Uni le 7 mai dernier, 68 cas ont été confirmés sur le Vieux Continent – dont trois en France – et 42 autres se trouvent en cours d’investigation, selon un rapport du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) paru le 23 mai. Des patients ont également été pris en charge au Canada, aux Etats-Unis, en Australie, en Israël et en Suisse. 

googletag.cmd.push(function() { googletag.display(‘in_article’); });

Les dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici