21.1 C
Londres
mardi, juillet 5, 2022

Uxegney – Le train des forts a pris ses premiers voyageurs

Reconstitué à l’identique, ce « train des forts », un train militaire de type Decauville, relie à nouveau les forts Seré-de-Rivières, d’Uxegney et de Bois l’Abbé.  Prenez place dans des wagons militaires restaurés, tractés par des locomotives anciennes, dont une à vapeur, pour faire le trajet aller-retour entre les deux forts. L’itinéraire du Train des Forts fait trois kilomètres aller-retour.

Depuis ce jeudi 26 mai, il est possible d’emprunter le train des forts qui relie à nouveau  les forts Seré-de-Rivières, d’Uxegney et de Bois l’Abbé grâce au travail des bénévoles de l’Association pour la Restauration du Fort d’Uxegney (l’ARFUPE). L’inauguration de ce train militaire, de type Decauville de 1915, avait lieu ce vendredi matin, après plus de 15 ans de travaux.

Le site du fort d’Uxegney est tenu en état par l’association ARFUPE depuis 1989. Son but est d’entretenir et de ajouter en poids les forts d’Uxegney et de Bois-l’Abbé, tels qu’ils étaient en 1914, afin de les présenter au public. La restauration d’une partie du chemin de fer et la mise en circulation du Train des Forts s’inscrit dans le projet global de valorisation.

Un projet qui a vu le jour grâce aux bénévoles de l’association ARFUPE

« De nombreux efforts ont été consentis par les bénévoles de l’association pour mener à bien ce projet. » atteste Pascal Durand, président de l’ARFUPE.

acide place, tout est fait pour ajouter les visiteurs dans l’ambiance : machine d’époque, conducteurs en habits d’époque, contrôleurs…

« Un train tracté par une locomotive à vapeur, une Decauville de 1915, qui va précéder des véhicules militaires d’époque : deux voitures acide plate-forme artillerie modèle 1888, reconfigurées avec un bâti d’époque à partir de photos saisie à Epinal en 1915 et l’autre véhicule, c’est un locotracteur diesel qui est un peu plus récent puisqu’il date de 1964. » explique Pascal Durand.

15 ans de travaux

Il a fallu aux bénévoles, près de 15 ans de travaux pour redonner vie à ce train militaire. Il permettait autrefois de fournir des armes, des munitions ou même des vivres.

« Après la défaite de la France en 1871, l’Alsace et la Moselle sont annexées par l’Allemagne. Epinal devient alors une ville de défense stratégique pour protéger la nouvelle frontière, nœud important de la communication routière et ferroviaire. C’est dans ce contexte que sont construits les forts d’Uxegney et du Bois-l’Abbé entre 1882 et 1885. Ils sont inscrits aux Monuments Historiques depuis 2002 et sont ouverts au public. » poursuit  le président de l’ARFUPE.

Un parcours de 3 kilomètres aller-retour

L’itinéraire du Train des Forts fait trois kilomètres aller-retour. Durée du trajet aller-retour : 45 min. Les voyageurs peuvent découvrir les paysages. Il y a des passages dans la forêt. On y découvre aussi et les positions des canons d’artillerie qui défendaient les lieux. Présentation de matériel ferroviaire de la Première Guerre mondiale.

Du jeudi 26 mai 2022 au dimanche 29 mai à 14h30, à 15h30, à 16h30, à 17h30, au Fort d’Uxegney, Rue des Forts. 

Tarifs : Plein tarif : 4.00 €, Enfants (moins de 5 ans) : gratuit, pour les autres : 2.50 €. Renseignements : Association pour la Restauration du Fort d’Uxegney et de la Place d’Epinal : 03.29.38.32.09

C.K.N.

Les dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici