24.3 C
Londres
jeudi, août 18, 2022

Tristan Murail compositeur haut de gamme

À 75 ans, le père de la musique dite «spectrale» et d’œuvres qui sont autant d’invitations au voyage, est l’invité d’honneur du festival Présences à Radio France.

Ne lui parlez pas d’hommage! À 75 ans, Tristan Murail peut bien être issu d’une famille de lettres, il a appris à se méfier des mots. Et celui-ci, peut-être encore plus que les autres. «L’hommage, ça sonne un peu posthume. Ou, dans le meilleur des cas, bilan. Moi, j’espère bien n’avoir pas terminé ce que j’ai à faire», lâche-t-il dans un éclat de rire. Depuis le début de la semaine, et jusqu’à dimanche, sa musique obsédante et fascinante, basée sur l’exploration et la transformation des phénomènes sonores, traversée par l’appel du large et la quête de fluidité, est l’objet de toutes les attentions à l’auditorium de Radio France, qui en a fait la principale ligne de fuite de son Festival Présences, dédié à la création contemporaine. Donnant à entendre une trentaine de ses œuvres, des plus anciennes aux plus récentes, dont plusieurs en création mondiale…

À commencer par son concerto pour piano, L’Œil du cyclone, fantaisie-impromptu pour piano et orchestre, en première mondiale ce 13 février…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Les dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici