12.8 C
Londres
lundi, mai 16, 2022

Salesforce supporter officiel des JO 2024

Salesforce, société spécialisée dans la gestion de la relation client, a rejoint le rang des supporters officiels de Paris 2024, au troisième niveau des partenaires avec un apport en nature. D’autres partenaires devraient prochainement signer.

Le partenariat entre Salesforce et Paris 2024 a été acté. Cette signature a eu lieu au Grand Palais Ephémère, qui accueillera les épreuves de judo, para judo, lutte et rugby-fauteuil lors des Jeux olympiques et paralympiques. L’éditeur américain de logiciel, qui se présente comme le leader mondial des solutions de gestion de la relation client (CRM), y organisait son rassemblement annuel intitulé Salesforce Tour.

Salesforce est déjà bien implanté dans le sport. La compagnie est partenaire des Jeux olympiques de Los Angeles en 2028 ainsi que des comités nationaux olympiques américain, britannique et allemand. L’entreprise nord-américaine rejoint la catégorie des supporters officiels du COJO, c’est à dire le troisième rang de partenariat, juste après celui des partenaires premium et officiel. Cette collaboration va se traduire par un apport en nature plutôt qu’en cash.

D’autres partenariats devraient être prochainement annoncés pour Paris 2024

Salesforce va fournir des applications à Paris 2024 dans le but de l’aider à animer la communauté de fans tout en proposant des contenus. Les premiers services devraient arriver lors du lancement de la billetterie en fin d’année pour les inscriptions et également en février 2023 lors de l’achat des premiers billets. De plus, la compagnie états-unienne soutient le COJO dans sa volonté d’organiser des Jeux respectueux de l’environnement.  Salesforce s’est engagé auprès du Comité d’Organisation des Jeux olympiques à planter et conserver 1000 milliards d’arbres dans le monde d’ici à 2030.

Par ailleurs, d’autres entreprises devraient prochainement être annoncées comme supporters officiels de Paris 2024. Comme le rèvelent nos confrères du Journal du Dimanche, Enedis, filiale d’EDF, devrait rejoindre le troisième rang des partenaires du COJO. Tout comme une autre entreprise, dont le nom n’a pas filtré. Pour Tony Estanguet, président de Paris 2024, l’objectif est d’arriver à générer plus de 80% de recettes grâce aux partenariats d’ici la fin de l’année.

Les dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici