20.6 C
Londres
mercredi, juillet 6, 2022

Ramon Pipin, l’humour et la musique d’abord

On n’est pas sérieux quand on a 70 ans. Mais Ramon Pipin l’a-t-il jamais été? L’homme, qui fête cet anniversaire le 25 mai au Café de la danse, à Paris, est un vrai original, une espèce en voie de disparition. Ces dernières années, il a perdu pas mal de ses compères. Ses débuts remontent à 1972. «J’ai fait pas mal de trucs en 50 ans. Quand je me retourne, je ne suis pas trop honteux», explique-t-il dans son appartement de l’ouest parisien, débordant de disques et d’instruments de musique. S’il n’est pas si connu du grand public, c’est parce qu’il n’a jamais fait de concession. «J’ai toujours essayé de faire de la musique originale, en restant du côté de l’humour.» En 1974, avec Au bonheur des dames, il décroche un tube avec ho les filles, joyeuse pochade inusable.

À découvrirDécouvrez la collection «Le meilleur du prix Goncourt»

Les dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici