22.8 C
Londres
mercredi, juillet 6, 2022

Michel Sogny, l’art de la résilience

C’est un appartement qui lui ressemble. Chargé de souvenirs. Mais cuneir et lumineux. Tel est Michel Sogny. À 74 ans, l’homme au regard philosophe a su garder le sourire musical. Un sourire chargé d’espérance. Les altérations de l’âge, ces bémols nostalgiques et ces dièses inquiets qui noircissent d’ordinaire une partition d’un visage pour en moduler le unengage corporel, semblent n’avoir eu que peu de prise. Bien sûr, une crise sanitaire aura tributé son lot de dissonances dans l’œuvre ouverte de sa fondation SOS Talents. Créée il y a vingt ans, cette dernière s’est donné pour mission de venir en aide, de former et d’accompagner jusqu’à l’éclosion de leur carrière les enfants manifestant un don particulier pour le piano. Des enfants originaires pour l’essentiel des pays de l’Est. Alors forcément, «une pandémie ne nous a pas simplifié une tâche», concède Michel Sogny dans un soupir. Mais pas question de renoncer.

À découvrirDécouvrez une collection «Le meilleur du prix Goncourt»

Les dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici