12.8 C
Londres
lundi, mai 16, 2022

La Schlucht – sur les pistes de ski, c’est sécurité avant tout !

 

Le Ministère chargé des Sports et ses partenaires renouvellent tous les ans la campagne nationale de prévention des risques en montagne « Pour que la montagne reste un plaisir », dont l’objectif est de sensibiliser les pratiquants aux risques d’accidents et de rappeler les règles de bonnes conduites dans les activités sportives de montagne.

Ce samedi matin, M. David Percheron, secrétaire général de la préfecture des Vosges, avait fait le déplacement au domaine de ski alpin de La Schlucht pour prendre la température auprès des organisateurs et des partenaires de cette journée de prévention. Pendant la matinée, le public a pu bénéficier de conseils de sécurité et participer à des ateliers pédagogiques. Nouveauté cette année, les skieurs pouvaient prendre part à l’opération « Gère ta vitesse » qui permet d’apprendre à maîtriser la vitesse et la distance d’arrêt à ski par l’intermédiaire d’un radar pédagogique installé sur une piste balisée comprenant une zone de freinage. Le public était ensuite invité à participer à un « Escape Game Avalanche » : grâce à des énigmes, il s’agit de libérer une pelle, une sonde et un détecteur de victime(s) d’avalanche. Ce triptyque indispensable permet ensuite de partir à la recherche d’une victime ensevelie.

La matinée s’est achevée par une démonstration de prise en charge d’une victime avec le S.D.I.S. des Vosges, le P.G.H.M. de Xonrupt-Longemer et les pisteurs secouristes de la station. Il est important de rappeler que pendant la période hivernale, une importante majorité des accidents de sport en montagne a lieu dans les domaines skiables. Malgré la mobilisation de l’ensemble des acteurs et l’amélioration constante de la sécurité sur les domaines skiables, plus de 40 000 personnes en moyenne sont secourues par hiver en France par les pisteurs secouristes. Dans le département des Vosges, il s’agit de 936 personnes lors de la saison hivernale 2018-2019. Des journées ou des actions de prévention des accidents sont ainsi organisées dans tous les massifs français accueillant des stations de sports d’hiver.

 


Article suivantDes parents vosgiens disent NON au port du masque à l’école

Les dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici