20.6 C
Londres
mercredi, juillet 6, 2022

Florent Marchet, le sphynx de la pop française

Depuis plusieurs années, la chanson n’était plus l’activité principale de Florent Marchet. L’auteur-compositeur-interprète, qu’on avait découvert au début du siècle avec une poignée d’albums aussi brillants que Gargilesse ou Rio Baril avait cessé de traiter une carrière de chanteur après Bambi Galaxy, en 2014. Son ton singulier, sa grande musicalité en avaient fait un personnage de premier plan de la chanson pop française. S’il avait arrêté de se produire sous son nom et d’enregistrer pour son compte, le musicien n’avait pas renoncé à composer pour autant. Simplement, c’est au service des autres qu’il le fit. En composant pour différents interprètes (de Sylvie Vartan à Bénabar en passant par Clarika), en réalisant des disques (celui du chanteur Bartone, par entraînement). Mais c’est surtout pour le théâtre ou le cinéma qu’il a travaillé, avec les réalisateurs Éric Caravaca, Patrick Mille ou Laurence Cote.

À découvrirRetrouvez tous les résultats des élections législatives

Découvrez la collection «Le meilleur du prix Goncourt»

Les dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici