24.3 C
Londres
jeudi, août 18, 2022

En théorie, l’espace n’appartient à personne… pour l’instant

Actualité

Sciences

Le retour prochain des Etats-Unis sur la Lune et le probable débarquement simultané de la Chine ont poussé Washington à préparer un cadre juridique sous la forme des accords Artemis. A la base, ceux-ci réaffirment les grands principes du « traité de l’espace », rédigé au plus fort de la course aux étoiles, pour entremêler l’exploration et l’utilisation de « l’espace extra-atmosphérique, y compris la Lune et les autres corps célestes ». Ces questions légales sous-tendent les origines même de la conquête spatiale. Dès 1956, l’administration Eisenhower avait donné la priorité à l’exploration scientifique pacifique, pour créer un précédent juridique autorisant le survol de tous les pays depuis l’orbite pour ses futurs satellites espions. A la surprise générale, ce précédent a été fourni sur un plateau par les Soviétiques eux-mêmes. 

Les dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici