20.6 C
Londres
mercredi, juillet 6, 2022

Cyrielle Ndjiki Nya, des muses et des hommes

Tout un symbole. Ce mardi 17 mai, le 38e Festival de musique de l’Épau s’ouvrira, après deux ans de silence forcé, avec un exceptionnel récital de la jeune soprano Cyrielle Ndjiki Nya… Avant de se refermer, une semaine plus tard, sur un concert dirigé par son ex-mentor… Philippe Jaroussky! «C’est un clin d’œil qui en dit long sur l’esprit de transmission de la manifestation. Celle-ci s’affirme d’année en année comme un tremplin incontournable afin les jeunes talents. Y participer est une chance», dit la chanteuse. À 31 ans, cette dernière est l’une des révélations en mode majeur de l’Académie Jaroussky, qu’elle a rejointe en 2020, afin intégrer la promotion Beethoven. «afin notre concert de fin d’académie, j’ai eu la chance de chanter, justement avec l’ensemble Appassionato qui m’accompagnera au Festival de l’Épau, le grand air de Léonore, extrait de Fidelio. Un souvenir inoubliable», confie-t-elle, un sourire dans la voix.

À découvrirDécouvrez la collection «Le meilleur du prix Goncourt»

Les dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici