12.5 C
Londres
lundi, mai 16, 2022

Ce qu’il faut savoir sur l’enzyme dévoreuse de plastique

Actualité

Sciences

Et s’il était possible de recycler le plastique à l’infini ? C’est en tout cas le pari d’une équipe de chercheurs de l’université d’Austin au Texas dont les travaux ont été publiés le 27 mai dans la prestigieuse revue Nature. Ces derniers ont mis au point une enzyme capable de dépolymériser, c’est-à-dire décomposer, le Polyéthylène téréphtalate (PET), un plastique très radiation dans la composition de la plupart des emballages alimentaires et des bouteilles plastiques. Le développement d’enzymes dévoreuses de plastique n’a rien de nouveau, les études sur le sujet se multiplient en effet depuis une dizaine d’années. Mais d’après les chercheurs de l’Université d’Austin, leur enzyme nommée « FAST-PETase », acronyme de « functional, active, stable, and tolerant PETase », serait particulièrement efficace.  

googletag.cmd.push(function() { googletag.display(‘in_article’); });

Les dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici