20.6 C
Londres
mercredi, juillet 6, 2022

un mercato favorable aux jeunes

RÉCIT – Alors que le statut de directeur musical est en pleine évolution, le renouvellement à la tête des phalanges françaises fait la part belle aux moins de 40 ans. Focus sur des talents précoces et plein de fougue.

En cette rentrée orchestrale, deux nouveaux directeurs musicaux prennent officiellement leurs fonctions à Paris: Gustavo Dudamel à l’Opéra, et Klaus Mäkelä à l’Orchestre de Paris. À côté du Finlandais de 25 ans, le quadragénaire vénézuélien ferait presque figure d’ancien! Point commun à tous les nouveaux nommés à la tête des phalanges françaises: ils ont moins de 40 ans. En tout cas, Cristian Macelaru ne les avait pas encore fin 2019, lorsqu’il a été désigné à la tête de l’Orchestre national de France. Le mercato des maestros est donc l’occasion d’un véritable rajeunissement de la fonction, sans doute salutaire à l’époque où le statut même du chef d’orchestre est en pleine évolution. Le directeur musical doit être aujourd’hui non seulement un patron respecté et un interprète intéressant, mais aussi un véritable entraîneur, un bon communicant et un citoyen à l’écoute de ses contemporains.

Ce renouvellement est loin de ne toucher que la capitale, et l’on guettera avec une attention toute particulière

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Les dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici