13.3 C
Londres
vendredi, juillet 1, 2022

Trente ans après, Metallica réédite son Black Album, accompagné d’un album de reprises

Le disque mythique groupe de métal s’est écoulé à plus de trente millions d’exemplaires en trois décennies. De quoi célébrer ces titres qui ont fait entrer le groupe dans une nouvelle dimension.

Cinquante-trois titres et quatre heures de reprises. Ce vendredi 10 septembre sort une réédition du Black Album de Metallica, accompagné d’un gargantuesque album de reprises. Sans doute l’album le plus iconique du groupe, et sans contestation possible son plus grand succès, l’album du groupe est celui des tubes planétaires pour Metallica.

Avant l’arrivée de la version CD et Vinyle le 1er octobre, la réédition et l’album de reprises sont déjà en écoute sur les plateformes de streaming. Le coffret deluxe contiendra donc l’album remastérisé sur vinyle 180 grammes, mais aussi quatorze CD, un disque image, un livre de photos et même des médiators.

La réédition arrive avec The Metallica Blacklist, un album de reprises au casting pour le moins éclectique. On y retrouve, entre autres, l’icône du reggaeton J Balvin, plusieurs stars du rock indépendant tels que Mac Demarco, Phoebe Bridgers, Weezer ou My Morning Jacket, le hip-hop des Neptunes et Flatbush Zombies, le musicien électro français SebastiAn, les stars de la pop de Miley Cyrus et Rina Sawayama, la folk de Rodrigo y Gabriela, et le jazz de Kamasi Washington.

Le groupe californien a choisi de reverser les profits de son album de reprises à l’association All Within My Hands, une fondation qui lutte notamment pour l’accès à l’éducation et contre la faim. Chaque artiste présent sur l’album de reprises a aussi pu choisir l’association a laquelle il souhaitait reverser les profits.

Un succès jamais démenti

Sorti le 13 août 1991, Metallica est passé à la postérité comme le Black Album, à cause de sa pochette et de son packaging sombre comme la nuit. Le groupe restait alors sur Master Of Puppets et …And Justice For All, deux succès critiques et commerciaux qui avait déjà établi leur statut de mastodonte du heavy metal. Ce nouvel album enfonce le clou, bien aidé par des tubes inévitables tels qu’Enter Sandman, Nothing Else Matters, The Unforgiven ou Wherever I May Roam. À sa sortie, l’album passe quatre semaines en tête du Billboard américain, une première pour le groupe mené par James Hetflied et Lars Ulrich.

Plus qu’un phénomène du tournant des années 90, le succès de ce disque a traversé les années et les générations, battant par la même occasion plusieurs records de vente. Seize fois disque de platine aux États-Unis, le Black Album est ainsi l’un des quatre albums à avoir passé plus de 550 semaines dans les charts américains, battu seulement par le Dark Side Of The Moon de Pink Floyd, et les best-of de Bob Marley et Journey.

Les dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici