16.4 C
Londres
mardi, juillet 5, 2022

Toy, l’album perdu de David Bowie, va finalement voir le jour

Le projet a été abandonné après le départ de l’artiste de sa maison de disques, Virgin Records. Il devait initialement paraître en 2001.

L’homme aux mille visages dévoile une nouvelle facette de son œuvre : l’album Toy, enregistré en 2001, va bel et bien sortir. Sa production a été suspendue en raison de la mésentente entre David Bowie et la maison de disques Virgin Records, qu’il a finalement quittée pour créer son propre label, ISO. Toy devait succéder à Hours…, paru en 1999, né de la collaboration avec Reeves Gabrels, guitariste de The Cure depuis 2012. Le coproducteur de l’album, Mark Plati, a qualifié Toy de «moment capturé dans un ambre de joie, de feu et d’énergie».

En 2011, les quatorze pistes de Toy avaient fuité sur Internet, après qu’un Australien a vendu une copie sur eBay. Vingt ans plus tard, elles paraîtront légalement dans le coffret David Bowie 5. Brilliant Adventure (1992 – 2001), dont le contenu précis est encore secret. Plus de détails sont à venir, selon les représentants de David Bowie sur Twitter.

You’ve Got A Habit Of Leaving, le premier extrait de Toy, est à l’écoute depuis le 29 septembre. Retravaillé en 2000, le single date en réalité d’août 1965. Il a été enregistré par David Bowie – sous son premier nom de scène, Davy Jones – et le groupe The Lower Third. Sur la face B figure la piste Baby Loves That Way, également présente sur l’édition de luxe japonaise de Heathen, 22e album studio de Bowie.

Récemment, la succession de l’artiste a conclu un nouvel accord avec la maison de disques Warner. Auparavant, la société détenait les droits sur le catalogue des productions de Bowie, de 1968 et 1999. Aujourd’hui, ils sont étendus jusqu’à 2016 avec l’album Blackstar , ultime disque de David Bowie, paru le 8 janvier, deux jours avant sa mort.

Les dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici