15.8 C
Londres
mercredi, juillet 6, 2022

Tombeurs des USA, les Bleus peuvent rêver

Au terme d’un match intense et riche en rebondissements, ce sont les Français qui l’ont emporté (83-76). Pour leur entrée en lice aux JO, les joueurs de Vincent Collet n’ont pas failli, face à des Américains brouillons.

On peut dire que ce n’était pas gagné d’avance. Largement favoris, les Américains n’avaient plus perdu un match aux Jeux olympiques depuis 2004. Les Français, restaient sur trois défaites en trois matchs lors des préparations. Pourtant, ce sont bien eux qui se sont imposés hier, lors de leur premier match de poules. Une rencontre intense au cours de laquelle, les Bleus n’ont pas manqué de lucidité. Un peu perdus en début de match, ils se sont vite ressaisis et ont su profiter des nombreuses fautes américaines. Un peu avant la fin de la première mi-temps, la France passe devant au score (55-54) et file au vestiaire avec six points d’avance (62-56).
Dans la deuxième partie de la rencontre, les deux équipes se sont souvent accrochés au score. Dans le troisième quart-temps, l’indiscipline des joueurs de Gregg Popovitch permet aux Français de creuser l’écart. Sur les 25 fautes américaines, le géant Kévin Durant en commet cinq. Dans les derniers temps de jeu, à quelques secondes de la fin, alors que le score est de 76-74 pour les Bleus, la team USA loupe trois tirs longues distances, lui permettant de passer devant. Au coup de sifflet final, la sentence est irrévocable, les monstres américains ne sont plus invincibles. Il s’agit même là de la deuxième fois d’affilé que les Bleus battent les USA, après la victoire en quart de finale aux Mondiaux 2019.
 

 
En grand leader, Evan Fournier a été d’une aide précieuse. Auteur de 28 points, il finit meilleur marqueur de la rencontre. A la mène, Nando de Colo, a su, lui, apporter de la rapidité et de la fluidité à l’équipe. Deux acteurs décisifs pour une victoire collective face à des Américains encore marqués par l’arrivée tardive de certains de ses joueurs retenus pour la finale de NBA (semaine dernière). Du côté de l’équipe menée par Nicolas Batum, la joie est contenue. « C’est un match gagné contre la meilleure équipe du tournoi mais il ne faut pas qu’on s’enflamme On doit rester focalisés sur le match contre la République-Tchèque dans trois jours. On veut aller loin mais on doit rester humble. » confie le capitaine.
Mais pour la suite du tournoi, il ne faudra pas pour autant se laisser aller. L’entraîneur Vincent Collet alerte même : « J’avais prévenu mes joueurs dans la semaine, même si on gagne contre les Américains, la rencontre la plus importante sera le match d’après ». Un match d’après qui se jouera mercredi contre la République-Tchèque. Une équipe qui monte en puissance ces derniers temps et qui sera une adversaire de taille pour les Bleus. Pour espérer remporter une médaille olympique il faudra continuer sur cette lancée.

Capucine Lorain

Crédit photo : Icon Sport

Les dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici