21.1 C
Londres
mardi, juillet 5, 2022

Sylvie Vartan dézingue la statue en l’honneur de Johnny

La chanteuse n’était pas présente à l’Accor Hôtels Arena le 14 septembre. Elle soutient son fils David Hallyday dans le conflit d’héritage qui l’oppose à Laeticia Hallyday.

Alors que Sylvie Vartan sort vendredi 1er octobre son cinquantième album, Merci pour le regard, avant deux concerts au théâtre Édouard VII, les 11 et 12 octobre, elle en a profité pour clarifier à nouveau sa position, dans le feuilleton qui entoure la famille Hallyday depuis le décès du rockeur en décembre 2017.

Au sujet de la soirée Que je t’aime, qui avait lieu le 14 septembre à l’Accor Hôtels Arena, la chanteuse affirme à Télé Loisirs qu’elle ne l’a «pas vu, pas entendu, je ne suis pas au courant et ça ne m’intéresse pas. Mais c’est bien que les gens se souviennent de Johnny et pensent à lui.» Circulez, il n’y a rien à voir…

Pour que le souvenir de Johnny perdure et pour donner à ses fans un lieu de rassemblement, la journée hommage était aussi l’occasion d’inaugurer un monument pour le moins controversé. En plus du parvis de la salle désormais au nom de «l’idole des jeunes», une statue de six mètres de haut était dévoilée. Une œuvre au goût discutable. La chanteuse n’a en tout pas été conquise. «J’ai vu des photos, ce n’est pas une statue. C’est une… moto, on ne sait même pas si c’est la sienne… On ne peut pas dire que ce soit beau, mais rien n’est beau en fait», lâche-t-elle à nos confrères du Parisien .

À l’instar d’Eddy Mitchell qui questionnait la semaine dernière le côté caritatif de la soirée du 14 septembre, la chanteuse est elle aussi méfiante quant aux coulisses l’opération : «Si ce n’est pas mercantile, c’est bien, mais ce n’est pas fait avec une élégance notoire. Il y a beaucoup de gens qui profitent, cela a toujours été le cas…»

«On est tout à fait tranquilles»

Johnny et Sylvie Vartan ont été mariés de 1965 à 1980. Un homme qui l’a marquée, et dont elle veut « [se] souvenir de lui beau, dans sa force, sa présence extraordinaire, son côté solaire, sa voix…»

La mère de David Hallyday a naturellement pris fait et cause pour son fils et la demi-sœur de celui-ci Laura Smet, dans le conflit de succession qui les opposent à Laeticia Hallyday. Elle l’assure, son fils «ne s’en occupe pas». «Il garde tout cela dans son cœur et il ne doit rien à personne, comme moi. On est tout à fait tranquilles là-dessus. Il n’y a plus de conflit, tout le monde a eu ce qu’il voulait. Tout le monde n’a pas envie de se battre, de se salir… Sordide.»

Les dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici