14.6 C
Londres
dimanche, juillet 3, 2022

Pro Urba joue la carte du sport

Pionnier et leader de l’aménagement en France, Pro Urba mise de plus en plus sur les aménagements sportifs. Avec une volonté forte : promouvoir le design actif pour permettre une pratique sportive ludique.

Vous ne le savez pas, mais Pro Urba est peut-être un acteur de votre quotidien. « Au total, nous avons plus de 4000 aménagements sur toute la France. On peut se targuer d’être présents sur l’ensemble du territoire », dévoile Myriam Diebold, responsable marketing et communication de Pro Urba. « Nous sommes spécialisés dans les aires de jeux, et dans les aménagements au sens large, dont les aménagements sportifs. Cela comprend du street work-out, des terrains multisports, des espaces de fitness, du sol, tout ce qui est en rapport avec les sports de glisse de manière générale. » Du Street Workout à Vaulx-en-Velin, une Plaine des Sports à Saint-Priest ou encore un terrain multisports à Saint-Denis : Pro Urba brille par l’éclectisme de ses réalisations. « Nous avons cette fonction d’aménageur urbain. Notre volonté n’est pas simplement de poser, mais aussi d’intégrer l’ensemble de nos équipements dans un paysage. Il est nécessaire de proposer du matériau adapté en cohérence avec l’environnement dans lequel ils sont posés », confie Myriam Diebold.

Le design actif comme moteur

C’est avec cette idée en tête que Pro Urba met en avant le design actif. « C’est un aspect de plus en plus plébiscité par les communes pour inciter sans contraindre à pratique une activité sportive. Nous avons par exemple réalisé le front de mer de Calais, c’est une promenade à la fois sportive et ludique. La ville de Calais est l’une des premières à aménager un espace aussi grand dans cet esprit-là. Tout cela permet de se rendre compte que les collectivités vont aller de plus en plus vers cet aspect de design actif », explique Myriam Diebold, qui constate que cet aménagement du territoire autour de la pratique physique et sportive séduit de plus en plus d’acteurs. « Pour les aménagements sportifs, nous avons énormément de contacts avec les collectivités. Ces derniers mois, nous avons constaté une certaine sédentarité, notamment des enfants. Le but est de les inciter à pratiquer une activité sportive ou physique. C’est un premier constat. Dans cette période post-covid, on note que les gens ont envie d’avoir une activité physique ou sportive sans contrainte. Cet aspect-là est une forte demande des collectivités territoriales qui veulent développer les espaces sportifs. »

Allier sport et culture au design actif

Pro Urba entend ainsi continuer d’axer son développement sur cette notion de design actif auprès des différentes collectivités. « Nous n’avons pas de secteur géographique qui serait  » déficitaire « , en revanche l’idée est de pouvoir aider les petites communes à s’équiper. Aujourd’hui, nous équipons les communes, quelles que soient leurs tailles », assure la responsable marketing et communication de Pro Urba. « Nous avons pour envie de miser de plus en plus sur les aménagements sportifs. Nos axes de développement sont notamment d’aller plus loin dans la proposition d’aires de jeux qui intègrent le design actif. Nous avons aussi une application, Running City, avec laquelle nous sommes en collaboration. Elle propose des parcours de running et un audio guide, ce qui permet à la fois de faire du sport et de parcourir la ville en la découvrant du point de vue culturel. Allier le sport à la culture et le sport au design actif est notre priorité. On veut tendre vers ce genre d’aménagement, car l’enjeu de santé publique est extrêmement fort aujourd’hui. » Acteur de l’aménagement, du sport et du bien-être, Pro Urba joue décidément la carte de l’éclectisme.

Les dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici