13.7 C
Londres
jeudi, juin 30, 2022

Le ténor préféré de Rameau retrouve sa juste place

Le chanteur d’opéra Reinoud Van Mechelen fait revivre la carrière de Pierre de Jéliote, haute-contre favori de Jean-Philippe Rameau.

Quarante-huit mille livres. L’équivalent de près de 750.000 euros actuels. Telle est la somme que le public français serait parvenu à collecter, selon les Mémoires du duc de Luynes, pour convaincre Pierre de Jéliote de ne pas quitter la scène malgré son souhait de se retirer au plus fort de sa carrière, au début des années 1750. Preuve que le financement participatif, dans le domaine de la musique classique, n’est pas une invention du XXIe siècle. Preuve, surtout, de la fascination qu’exerça le chanteur d’opéra français sur son auditoire, au cours des deux décennies qui précédèrent cette collecte digne de la Mission Patrimoine.

Créateur mythique du rôle de Platée à Versailles en 1745 (ainsi que d’une cinquantaine de rôles d’opéra). Haute-contre favori de Jean-Philippe Rameau. Chanteur à la voix aiguë, pleine et brillante à la fois. Icône du «chant français» (qui fera dire à l’historiographe Claude Carloman de Rulhière qu’il est «peut-être le seul, aujourd’hui, sur notre théâtre, qui ait

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 63% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Les dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici