13.7 C
Londres
mardi, juillet 5, 2022

Le sport français de demain, sujet d’un webinaire à Lille

Ce vendredi 1er octobre, de 16h à 19h, le cabinet d’avocats Essentiel A organise un webinaire visant à reconstruire le sport français de demain et à repenser le business modèle des clubs sportifs. Un rendez-vous organisé à Lille, en présentiel et en ligne.

Pour le cabinet d’avocats Essentiel A, le rendez-vous tant attendu approche. C’est ce vendredi, de 16h à 19h, que le cabinet organise un webinaire dont le sujet porte sur la reconstruction du sport français de demain et le business modèle des clubs sportifs. « Le Cabinet Essentiel A constate que les clubs sportifs sont souvent démunis pour développer leur business. On peut également constater que la structuration en association constitue un frein (souvent psychologique) à l’élaboration d’une vision conduisant au développement d’une stratégie. Nous avons donc eu le souhait de réunir des experts de tout sport, de toute nation afin de réfléchir ensemble pour donner des clés à ces clubs », explique Guillaume Ghestem, avocat au sein du cabinet Essentiel A. « C’est ainsi qu’est née cette idée du webinaire. Nous en avons parlé à nos deux partenaires, Valoxy, cabinet d’expert comptable, et Jurisportiva. »

Au fil des mois et des semaines, le webinaire a donc été construit sur la base d’un programme permettant d’évoquer l’ensemble des sujets importants sur la thématique retenue. « Nous commencerons par nous poser la question de l’évolution du modèle sportif en écoutant des économistes, un député et un dirigeant de club outre atlantique. Ensuite, nous donnerons la parole à des dirigeants de clubs qui sont des références dans leur sport. Nous leur laisserons la liberté de présenter leur business modèle et leur expérience. Enfin, nous terminerons en laissant la parole aux experts qui structurent et optimisent ces modèles », détaille Guillaume Ghestem. « Nous avons espoir que ce webinaire puisse aider les clubs dans leur recherche de modèle économique. »

Les clubs, justement, feront partie des intervenants lors de ce webinaire, eux qui ont besoin de forger un avenir solide sur le plan économique. « Je suis Directeur Général de la SASP SLUC Nancy Basket après avoir exercé les mêmes fonctions au sein de la SASP Limoges CSP et de la SASP STB Le Havre. Il s’agit de ma neuvième saison en qualité de Directeur Général au sein d’un club professionnel de Basket Français », confie Youri Verieras, dont le club dispose d’un modèle innovant. « Nous sommes un club atypique en terme de modèle économique par rapport à bon nombre de Clubs de Pro B : orientations billetterie et marketing, politique communication et médias, ancrage sur le territoire, optimisation de l’usage de notre salle, développement de la structure sportive… ». Autant de sujets sur lesquels les clubs vont devoir échanger… et pourquoi pas en puisant des idées à l’étranger. Benjamin Puig, Directeur stratégie et performance aux Alouettes de Montréal (Ligue Canadienne de Football), sera de la partie pour évoquer les différences majeures entre les modèles d’affaires des équipes professionnelles en Amérique du nord par rapport à ceux de la France.

Essentiel A

Le football est d’ailleurs un sport dont le modèle économique est sujet à débats, lui qui a grandement évolué ces derniers mois avec la crise des droits TV notamment. Loïc Ravenel sera présent ce vendredi afin d’évoquer cette thématique lors du webinaire. « Ma présentation portera essentiellement sur les clubs de football français et le modèle développé par la « Ligue des Talents ». Elle présentera avant tout le marché français comme celui d’un producteur de talents qui permette aux clubs de combler les déficits structurels. Je montrerai des éléments contextuels (diffusion des footballeurs français dans le monde, balance des transferts depuis 10 ans) et proposerai quelques explications : qualité du système de formation, succès de l’équipe de France, déficits structurels en termes de publics et de sponsors », précise Loïc Ravenel. « Au-delà du développement des autres sources de revenus, une amélioration du modèle consisterait à pouvoir garder plus longtemps les talents, ce qui nécessite à la fois une vision à plus long terme mais surtout la mise en place d’une réglementation limitant l’inflation sur le marché des transferts. »

Afin d’évoquer cette mutation du sport français, les dirigeants de fédérations seront eux aussi représentés lors de ce webinaire. Parmi eux : Bernard Amsalem, président de la Fédération Française d’Athlétisme de 2001 à 2016. « Face aux multiples changements observés ( sur le plan social ,sociétale , économique, institutionnel , territorial ,numérique , technologique , etc…) ; depuis de nombreuses années, le modèle associatif sportif,  doit évoluer ! », clame celui qui a également présenté un rapport sur « le Sport et l’ESS » dans le cadre du Conseil National du Sport en 2016 et un avis sur l’économie du sport en 2019 en tant que membre du Conseil Economique et Social (CESE). Autant d’acteurs dont les débats s’annoncent passionnés et passionnants ce vendredi à Lille, lors d’un webinaire à suivre en direct sur SPORTMAG TV.

Les dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici