22.8 C
Londres
mercredi, juillet 6, 2022

Le monde de la musique pleure Charlie Watts le «batteur fantastique» des Rolling Stones

De Mick Jagger à Paul McCartney en passant par Elton John, les plus grands musiciens pop ont tenu à saluer la légende du rock disparu le 24 août 2021 à l’âge de 80 ans.

Charlie Watts était un grand guitariste mais aussi un homme discret et une force tranquille. Le membre emblématique des Rolling Stones s’est éteint ce mardi à Londres, à l’âge de 80 ans. L’annonce de son décès a provoqué une véritable onde de choc dans le monde de la musique et une pluie d’hommages.

Son agent Bernard Doherty a annoncé la triste nouvelle dans un communiqué, hier soir. «Charlie était un mari, un père et un grand-père très apprécié et aussi, en tant que membre des Rolling Stones, l’un des plus grands batteurs de sa génération», a-t-il souligné.

Le «roc» des Stones

Charlie Watts avait intégré la formation légendaire en 1963, l’année où le groupe est véritablement né, aux côtés de Mick Jagger et de Keith Richards. Le leader du groupe et le guitariste ont rendu un hommage sobre à leur camarade de toujours, de simples souvenirs emplis de nostalgie: une image de Charlie Watts extatique derrière sa batterie et une photo de son instrument fétiche, auquel est accrochée une pancarte «fermé».

D’autres légendes du rock ont salué la mémoire du musicien à l’image de Paul McCartney. «Mes condoléances aux Stones, ce sera un coup dur pour eux car Charlie était un roc, et un batteur fantastique, stable comme un roc», a déclaré le leader des Beatles dans une courte vidéo postée sur ses réseaux sociaux.

«Que Dieu bénisse Charlie Watts, tu vas nous manquer», a écrit le batteur des Beatles, Ringo Starr, gratifiant la famille du défunt d’un «peace and love».

Elton John s’est ému en ce «jour très triste» et a salué «l’homme le plus élégant et d’une si brillante compagnie». Il a eu une pensée pour sa femme Shirley Sheperd, leur fille Seraphina et sa petite fille Charlotte avec qui il s’était exilé dans un haras du Devon, dans le sud de l’Angleterre. «Mes sincères condoléances à Shirley, Seraphina et Charlotte. Et bien sûr aux Rolling Stones.»

Le groupe Kiss, Liam Gallagher, ou encore Tom Morello, guitariste du groupe Rage Against the Machine, font partie des nombreux autres artistes à avoir salué le départ de Charlie Watts, cet «incroyable musicien» et «l’un des plus grands architectes de la musique» que le rock’n’roll a connu.

Un Dieu du stade

Autodidacte, celui qui tenait ses baguettes à l’envers offrait sur scène un contrepoint aux déhanchements frénétiques de Mick Jagger et aux envolées électriques des guitaristes Keith Richards et Ronnie Wood.

L’Orange Vélodrome de Marseille qui accueille Unzipped , une exposition itinérante consacrée à l’histoire du groupe anglais, a adressé «ses plus sincères condoléances à la famille, aux proches et à tous les fans de Charlie Watts», qualifié de «légende du rock».

Le château de Chambord qui avait accueilli en 2008 une œuvre paysagère conçue par deux jeunes artistes tourangeaux et baptisée Le concert des Rolling Stones n’aura pas lieu, a rendu aussi hommage au batteur.

Adoubé comme le douzième meilleur batteur de tous les temps par le magazine Rolling Stones, Charlie Watts avait annoncé ce mois-ci qu’il ne pourrait pas participer à la prochaine tournée américaine du groupe, prévu à l’automne prochain pour des raisons médicales. Une nouvelle qui avait déjà suscité l’émotion des fans.

Les dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici