14.6 C
Londres
dimanche, juillet 3, 2022

La JL Bourg relance la machine

Après un passage à vide, Bourg-en-Bresse est reparti de l’avant avec deux franches victoires. D’abord face à Paris en championnat (93-70) puis contre Bursaspor en Eurocup. L’équipe de Laurant Legname s’est-elle vraiment remise en route ?

Pendant un temps, on a cru qu’il n’y aurait pas de temps d’adaptation. Finalement, la distance entre Dijon et Bourg-en-Bresse est réduite, pas de quoi être dépaysé. A l’intersaison, tout à changé à la JL. Le grand renouvellement de l’effectif s’est accompagné de l’arrivée du contingent bourguignon en provenance de la JDA, avec le trio composé du coach Laurent Legname, du meneur Axel Julien et de l’intérieur Alexandre Chassang. Avec de solides élements comme Pierre Pelos et CJ Williams, la JL a les armes pour déranger les grosses cylindrées de Betclic Elite. Tout commence bien avec trois victoires en autant de matchs. Puis la machine s’enraye.

Le trou d’air des Burgiens

Lors des onze matchs suivants, les Burgiens n’obtiennent que deux victoires toutes compétitions confondues. Un véritable passage à vide, marqué par des corrections infligées par le modeste Gravelines-Dunkerque (71-54) et le cador Gran Canaria en Eurocup (78-49). En attaque, la mise en place et le shoot longue distance de la JL sont grippés, Bourg-en-Bresse est dans le ventre mou du championnat.

C’est enfin reparti pour la JL ?

Lors de ses deux derniers matchs, Bourg a semblé se retrouver. La victoire « pour la confiance » face au promu parisien (93-70) a été suivie par un festival offensif contre les Turcs de Bursaspor (95-65). Avec 61,5% d’adresse au shoot à 3-pts, la JL a retrouvé sa précision au tir alliée à sa défense de fer, marque de fabrique de Laurent Legname. Vraie renaissance ou simple flash? La JL avait déjà emporté deux victoires de suite, dont un succès face à un triste Monaco (88-63). Depuis, la JL n’avait pas gagné avant Paris mais ne sombrait pas. En témoigne la belle résistance face à Valence en Eurocup (98-95) et contre Le Mans (68-66). Le championnat est une course de fond, et Bourg-en-Bresse est lancé pour remonter la pente.

Les dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici