13.7 C
Londres
jeudi, juin 30, 2022

Kanye West crie à la censure et accuse Universal d’avoir sorti Donda, son album, sans son accord

Le rappeur accuse sa maison disque d’avoir publié son nouveau disque sans son consentement et d’avoir bloqué la diffusion de Jail Pt. 2. Marilyn Manson poursuivi pour viol est crédité sur ce titre, déclenchant la colère de l’ex-compagne du chanteur gothique, Evan Rachel Wood.

La sortie de Donda ce dimanche semblait être le chapitre final d’un mélodrame qui avait captivé l’industrie musicale ces dernières semaines. Que nenni ! Quelques heures après la sortie du projet, Kanye West -qui avait littéralement pris feu sur scène- a ravivé les braises autour de son dixième album. Le rappeur accuse Universal d’avoir diffusé le projet sans son accord et d’avoir bloqué la sortie de Jail Pt. 2, un titre avec des invités controversés : Marilyn Manson accusé de viols par plusieurs femmes et le rappeur DaBaby épinglé pour ses propos homophobes.

«Universal a sorti mon album sans mon accord. Et ils empêchent Jail 2 de faire partie de l’album», a déclaré le rappeur sur Instagram. La sortie du disque avait été repoussée plusieurs fois et la liste des pistes plusieurs fois modifiée alors que le rappeur multipliait les sessions d’écoute spectaculaires à Atlanta et à Chicago, sa ville de naissance.

C’est au cours de l’un de ces concerts qu’il avait dévoilé la présence de Marilyn Manson et DaBaby sur son album. Le chanteur gothique de 52 ans avait été accusé de viol et d’agressions sexuelles par un certain nombre de ses anciennes compagnes. Le rappeur DaBaby lui, avait été rayé de la programmation de plusieurs festivals après des propos homophobes. La chanson aurait été indisponible un temps sur les plateformes de streaming avant d’être à nouveau disponible sur l’album.

«Une gifle en plein visage» pour les «survivantes» d’agressions sexuelles

«Devinez qui va en prison ce soir ?» entonnent en chœur Kanye West et Marilyn Manson sur le refrain de Jail Pt. 2. Pas Manson, en tout cas pour l’instant. Visé par une vague d’accusation lancée par l’actrice Evan Rachel Wood en février dernier, Brian Warner – de son vrai nom – a toujours nié les allégations évoquant des «relations consenties».

Il n’en fallait pas plus pour la star de Westworld pour répondre à ce qu’elle considère comme une «une gifle en plein visage» donnée par ce morceau aux «survivantes» d’agressions sexuelles. L’actrice a entonné You Get What You Give du groupe New Radical, lors d’un concert. Le nom du chanteur est évoqué à la fin de la chanson, l’occasion parfaite pour l’actrice de brandir un doigt d’honneur, sous les acclamations du public.

Ni Marilyn Manson, ni Kanye West, ni même Universal n’ont pour l’instant réagi à l’affaire. Mais l’énorme buzz qu’a provoqué cette nouvelle polémique a d’ores et déjà été très rentable pour Kanye West.

L’album le plus écouté en 2021 sur Spotify

Les chiffres donnent le tournis. Selon les médias américains Donda caracole en tête des charts. En 24 heures, l’album a établi un nouveau record sur Apple Music. Donda a atteint la première place du classement de 152 pays dans le monde et la dernière fameuse session d’écoute diffusée en live sur Apple Music a totalisé 5,9 millions de vues, brisant un autre record. Même son de cloche chez Spotify qui a annoncé que l’album a été le plus écouté de l’année pour l’instant.

En ce qui concerne la qualité musicale du projet, les critiques sont plus mesurées et cherchent à comprendre la stratégie marketing de Kanye West. «S’agit-il d’une tentative maladroite de donner son avis sur la cancel culture, en utilisant les pires exemples possibles, ou simplement d’une volonté de déclencher une polémique bidon ?»,s’est interrogé le Times.  Seul Kanye West détient la réponse et nous ne nous sommes, avec lui, jamais à l’abri d’un nouveau rebondissement…

Les dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici