21.5 C
Londres
mardi, juillet 5, 2022

Halsey, ABBA, Eddy de Pretto, Kendrick Lamar… Découvrez notre playlist du week-end

Une ballade rock, un retour nostalgique aux Seventies, un brin de poésie douce-amère… Quel sera votre coup de cœur de notre bande-son hebdomadaire ?

Halsey pose en Madone

Quelques semaines après la naissance de son premier enfant, la chanteuse américaine dévoile son quatrième album studio If I Can’t Have Love, I Want Power, avec évidemment la maternité comme thème principal. L’album rompt brutalement avec Manic, sorti en 2020. Si ce dernier se veut à la fois pop et colérique (que l’on perçoit très bien avec les pistes I hate everybody et You should be sad), cette nouvelle production de Halsey favorise des sonorités rock et des ballades. Dave Grohl des Foo Fighters ainsi que Lindsey Buckingham de Fleetwood Mac collaborent à ce nouvel album. J.G.

ABBA ça alors !

Le quatuor suédois renaît de ses cendres. Quarante ans après l’annonce de leur séparation, Agneta, Björn, Benny et Anni-Frid ont dévoilé le 2 septembre deux titres exclusifs : le dansant Don’t Shut Me Down et la balade I Still Have Faith In You. Les titres, déjà à l’écoute en digital, figureront sur Voyage, le neuvième album studio du groupe, disponible le 5 novembre. En attendant, on plonge à pied joint dans la nostalgie. J.G.

Cœur de pirate et de disco

Béatrice Martin revêt son plus bel attirail disco pour On s’aimera toujours. Dans une tenue pailletée rose bonbon, déambulant dans une atmosphère onirique, la Québécoise chante l’amour éternel au pied du phare de Lachine. La parution du single est la dernière étape avant la sortie d’un prochain album dans quelques semaines. J.G.

Eddy de Pretto et Yseult, une poésie à deux voix

Réunis en un seul clip, Pause et Kiss, deux morceaux d’Eddy de Pretto, en duo avec Yseult, sont une invitation à la délicatesse. Les voix se mêlent harmonieusement, les paroles sont douces et recherchées, l’univers est calme. «Ce double titre est le résultat de notre rencontre», racontent les artistes, dont l’amitié nouvelle est brandie comme un bouclier contre les vicissitudes de la vie. Leur titre est d’ailleurs présenté comme une «safe space musicale». Au-delà des lamentations intersectionnelles, reste une jolie poésie qui permet d’attendre, plus léger, la tournée hexagonale du chanteur, qui se produira du 26 octobre au 22 novembre au Bataclan, à Paris. L.F.

Kendrick Lamar de retour avec son cousin Baby Keem

Quatre ans après son dernier album, chaque apparition du désormais très discret Kendrick Lamar est un évènement en soi. Quelques jours après l’annonce de la sortie imminente d’un album, l’arrivée d’un nouveau featuring avec son cousin Baby Keem a secoué le monde du hip-hop. Le morceau s’ouvre sur un couplet triomphant de Baby Keem, avant une seconde partie bien plus sombre ou Kendrick donne dans l’égo-trip, rappelant à qui le veut son statut de roi du hip-hop de la dernière décennie, et son engagement politique loin de l’actualité : «I’m not a trending topic, I’m a prophet » (« Je ne suis pas un sujet tendance, je suis un prophète»). Aucun risque pris, juste le plaisir de revoir un Kendrick toujours aussi affamé. M.Y.

Injury Reserve, hip-hop hors cadre

L’excellent album éponyme sorti en 2019 avait permis au trio Injury Reserve de se faire une place à la table des groupes à suivre dans le rap expérimental outre-Atlantique. Entre-temps, la formation a perdu un de ses membres, Stepa J. Groggs, mais a trouvé la force de continuer l’aventure. Avec Superman That, le second single de By The Time I Get To Phoenix, nouvel album qui arrive le 15 septembre, le désormais duo nous rassure : leur rap abrasif et provocateur est toujours aussi flamboyant. Basé sur un sample du groupe Black Country, New Road, iconoclaste d’un genre plus rock et plus politique, Superman That est loin de la trap manufacturée dans laquelle le hip-hop s’est noyé depuis quelques années. M.Y.

Les dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici