15.8 C
Londres
mercredi, juillet 6, 2022

Covid-19 : les personnes vaccinées ont huit fois moins de risque d’être contaminées

Le gouvernement a choisi le passe sanitaire comme outil privilégié afin d’inciter à la vaccination. Un autre devrait se révéler tout aussi puissant : les chiffres. La Direction de la Recherche, des Études et de l’Évaluation des Statistiques (Drees) a publié vendredi son nouveau rapport sur les infections et les hospitalisations liées au Covid-19 en fonction du statut vaccinal des malades, via le croisement des fichiers SI-VIC, SI-DEP et VAC-SI. 

Sans surprise, celui-ci fait état d’une profonde différence entre les immunisés grâce aux différents vaccins et les autres, non protégés. A l’avantage des premiers. Sur une période comprise entre le 2 et le 8 août, « le nombre de tests RT-PCR positifs pour 100 000 habitants non-vaccinés s’élève à près de 400, alors qu’il n’est que d’un peu plus de 50 pour 100 000 habitants vaccinés », informe l’organisation rattachée au ministère des Solidarités et de la Santé. « Les non-vaccinés représentent 76% des testés positifs (contre 12% pour les complètement vaccinés), alors qu’ils comptent pour 38% de la population résidente totale (47% pour les complètement vaccinés) », poursuit-elle. Le risque d’être contaminé est, au final, huit fois moins important en ayant reçu deux doses de sérum (ou une, pour ceux qui ont déjà contracté la maladie). 

Les tests RT-PCR positifs entre le 2 et le 8 août selon le statut vaccinal, rapportés à la population

Capture écran Drees

Des gains encore plus importants sur les cas graves

Ce n’est pas tout. Les écarts se creusent un peu plus en ce qui concerne les cas graves, nécessitant des hospitalisations conventionnelles ou des soins critiques, en réanimation. Les exemples d’Israël, mais aussi de l’Islande, des pays parmi les plus vaccinés au monde, l’ont déjà prouvé. La France apporte aussi sa pierre à l’édifice. 

Offre limitée. 2 mois pour 1€ sans engagement

« Parmi les personnes entrées à l’hôpital entre le 2 et le 8 août 2021 dont le test positif a pu être identifié dans SI-DEP, 84% des admissions en soins critiques et 76% des admissions en hospitalisation conventionnelle sont le fait de personnes non-vaccinées, alors que les patients complètement vaccinés en représentent respectivement 9% et 17% », indique la Drees.  

« Les entrées en soins critiques pour un million de personnes sont 11 fois moindres parmi les personnes complètement vaccinées que parmi les personnes non-vaccinées », calcule-t-elle encore. Le ratio, s’il est moins élevé, reste également plus intéressant du côté des décès. Sur la semaine analysée, du 2 au 8 août, « il y a ainsi 4,7 fois plus de décès chez les non-vaccinés cette semaine-là que chez les complètement vaccinés à taille de population comparable », écrit l’organisme gouvernemental. 

« C’est un message très important pour toutes les populations qui douteraient encore de l’importance de la vaccination », a assuré Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé, vendredi soir, depuis l’aéroport de Paris-Orly. « [Elles] doivent franchir le cap et se dire que la vaccination est très efficace. » 

Les entrées en soins critiques et décès de patients testés positifs par million d’habitants entre le 2 et le 8 août. Les non-vaccinés dominent toutes les catégories.

Drees

L’application L’Express

Pour suivre l’analyse et le décryptage où que vous soyez

Télécharger l’app

Ces résultats confortent les premières études effectuées par la Drees. En juillet, celle-ci affirmait que les personnes non vaccinées contre le Covid-19 représentaient environ 85% des malades hospitalisés en France. Au tout début de l’été, 80% des personnes testées positives n’étaient pas immunisées, avait-elle déjà expliqué. En dépit de ces connaissances, plus de 18% des Français éligibles à la vaccination, âgés de 12 ans et plus, restent à convaincre. 

Opinions

Idées et débats

Par Yascha Mounk

Economie

Nicolas Bouzou

Tribune

Frédéric Encel

Chronique

Par Chloé Morin

Les dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici