13.3 C
Londres
vendredi, juillet 1, 2022

ces groupes mythiques qui défient le temps

DÉCRYPTAGE – La disparition récente du batteur des Stones pose la question de la survie des grandes formations historiques. Même si elles résistent encore et se préparent à repartir en tournée.

L’annonce de la disparition de Charlie Watts le 24 août dernier a constitué un choc considérable. Le batteur, pilier des Rolling Stones depuis 1963, venait de fêter ses 80 ans. À force de le voir tenir les baguettes au sein de l’autoproclamé «plus grand groupe de rock du monde», on avait fini par oublier son âge. Le groupe a fait savoir qu’il maintenait les dates de l’automne prochain, lesquelles avaient été reprogrammées suite à la pandémie de 2020. Contractuellement, les Rolling Stones sont tenus de respecter leurs engagements scéniques tant que Mick Jagger et Keith Richards sont en état de jouer. Traduction: les Rolling Stones, désormais, se résument à ces deux frères ennemis, qui cosignent depuis le milieu des années 1960 l’écrasante majorité des chansons du groupe.

Charlie Watts est aussi le premier membre du groupe mythique à mourir de vieillesse. Brian Jones, fondateur de la formation, était décédé à l’âge de 27 ans, en 1969. Dans l’hebdomadaire britannique The Week, Damon Linker

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 91% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Les dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici