15.8 C
Londres
mercredi, juillet 6, 2022

Basket : En Ligue Féminine, l’UF Angers avec ses armes

Après quatre saisons en seconde division, la transition peut être brutale. Dans la peau du promu, l’UF Angers Basketball est face au défi d’une survie en Ligue Féminine. Parmi l’élite, les Angevines vont devoir répondre au défi physique bien sûr, mais aussi mental et collectif. « Il y a ce travail physique bien sûr, essentiel à ce moment », explique David Gautier, l’entraîneur, dans les colonnes de Ouest-France à l’occasion de la reprise de l’entraînement. « Mais on cherche aussi d’autres choses sur cette période : une alchimie. Chacun doit comprendre son rôle. »

 

Une groupe encore labellisé Ligue 2

Pour subsister face aux cadors français, l’UFAB a misé sur la recette qui a marché la saison dernière. Plusieurs joueuses alignés la saison prochaine étaient déjà de l’aventure de la montée. Parmi elles, Flora Heyman, angevine pure souche et au club depuis quatre ans, ou encore la meneuse Isis Arrondo. Le reste du groupe est aussi labellisé Ligue 2, avec Jasmine Bailey et Iva Slonjsak venues du Hainaut, après une saison aboutie en seconde div. « On va disputer un championnat plus relevé en termes de niveau de jeu, d’opposition et d’adversité. On doit être une équipe avec une vraie idée de jeu, avec une philosophie » commente le coach David Gautier. « Au fond, j’aimerais que l’on puisse se démarquer. Être surprenante. »

« On sera peut-être léger »

L’entraîneur en est conscient, son équipe a des faiblesses et devra batailler pour aller chercher des exploits. « On sera peut-être léger », reconnaît même le technicien. « Mais, sincèrement, en tant que promu, je suis très content de ce qu’on a bâti. ». Se battre avec ses armes et ses moyens et pourquoi pas aller chercher des coups face aux gros c’est bien. Se pérenniser au plus haut niveau, c’est encore mieux. « Après quatre saisons de purgatoire, on revient à notre place » présentait fièrement le président de l’UFAB Brito de Sousa à Ouest-France, à l’approche du début du championnat. « L’idée est de s’installer dans le temps en Ligue féminine. ». Reprise du championnat le 2 octobre prochain, après une série de 7 matchs amicaux en août/septembre.

Les dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici