14.6 C
Londres
dimanche, juillet 3, 2022

Aux Francofolies, Daniel Auteuil en poète chantant

NOUS Y ÉTIONS – La programmation hors les murs a volé la vedette aux artistes des scènes principales, lors de cette 36e édition du festival.

Envoyée spéciale à La Rochelle

La grisaille, les angoisses «covidiennes» et les récentes annonces d’Emmanuel Macron: tout cela n’a pas découragé les festivaliers, en partie au rendez-vous pour assister, du 10 au 14 juillet, aux Francofolies, emblématique festival de la chanson dont cette 36e édition se devait d’être celle du renouveau.

Mardi 13 juillet, sur l’esplanade Saint-Jean-d’Acre, ils étaient 5000 (contre 12.000 habituellement) à faire le pied de grue, démasqués et tout sourire, devant la grande scène Jean-Louis-Foulquier où était annoncé le groupe de rock Feu! Chatterton. Au loin, d’autres se pressaient à contre-courant. Direction le Théâtre de la Coursive où des spectacles plus intimes figuraient également au programme. Un nouveau chanteur y faisait ce soir-là ses premiers pas. «Je l’aime tellement», chuchotait pourtant un fan avant la première note émise. Normal : dans la petite salle bleue au décor sobre et élégant, Daniel Auteuil faisait son apparition.

L’ardeur d’un adolescent

Alors que le Festival

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Les dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici