22.8 C
Londres
mercredi, juillet 6, 2022

Ariana Grande s’engage à son tour pour la vaccination à travers ses 250 millions de fans

La chanteuse de 27 ans encourage tout le monde à aller se faire vacciner pour lutter contre la propagation du variant Delta et entend déconstruire les «mythes sur le Covid qui circulent sur Internet».

«Vaccinée et masquée». Non, ce n’est pas un nouveau slogan d’une campagne de communication du gouvernement pour encourager la vaccination des Américains, pour lutter contre l’épidémie de Covid-19. Ce sont bien les mots d’Ariana Grande, dans une publication Instagram du 1er août. Affublée d’un masque noir, la pop star appelle ses fans à aller se faire vacciner. «C’est le moment de vous rappeler gentiment de vous faire vacciner si vous êtes éligible. On n’en a pas encore terminé avec ce truc !» Sur le réseau social, la chanteuse suivie par 257 millions personnes rappelle l’importance de la vaccination pour lutter contre la résurgence de l’épidémie qui frappe les États-Unis à cause du variant Delta.

Ariana Grande rappelle que « oui, même si vous pouvez avoir [le Covid] en étant vacciné, le vaccin aide à se protéger contre les formes sévères, l’hospitalisation, et la mort !». Elle invite aussi les personnes qui ont déjà contracté le virus à se faire vacciner.

Une piqûre de rappel face au variant Delta

L’artiste de 27 ans justifie cette prise de position en expliquant l’impact du variant Delta sur les non-vaccinées. «Nous savons que [le variant Delta] se répand beaucoup plus facilement que les précédents variants. La plupart de la propagation se fait parmi les personnes non vaccinées et dans les zones avec un taux de vaccination bas !», a-t-elle souligné.

Un constat qui va dans le sens des dernières études américaines sur l’épidémie. La résurgence du virus frappe de plein fouet des États où il existe un scepticisme vaccinal. Les États particulièrement touchés par la propagation du virus comme l’Arkansas, le Missouri et la Louisiane ont des taux de vaccination inférieurs à la moyenne nationale.

Lutter contre la desinformation

Devant ces réticences, Ariana Grande souhaite informer ses fans et déconstruire les «mythes sur le Covid qui circulent sur Internet». Elle a partagé un article de l’université américaine Johns Hopkins -qui fait référence en termes de statistiques sur la progression du Covid-19 aux États-Unis- et d’autres comptes qui ont fait de l’accès à l’information pour lutter contre la défiance vaccinale, leur cheval de bataille.

La chanteuse intègre la longue liste des célébrités américaines qui se sont engagées publiquement pour la vaccination comme Jennifer Aniston, Sean Penn ou la nouvelle sensation pop Olivia Rodrigo; qui avait été personnellement invitée par Joe Biden à la Maison Blanche, pour encourager les jeunes à se faire vacciner.

Ces nouveaux hérauts de la vaccination seront-ils entendus par la moitié des Américains qui ne sont pas encore vaccinés ? Pas sûr. Si les études s’accordent à dire que les célébrités permettent d’atteindre une audience plus large, dans le cas de la pandémie actuelle, de telles prises de position pourraient s’avérer contre-productives. «Tout le monde connaît [la vaccination] et il y a beaucoup de résistance à cela. En parler encore aux gens leur fait éprouver un peu de ressentiment; ils y croient moins et sont submergés», a expliqué au Washington Post , le professeur de sociologie à l’université de Pennsylvanie Damon Centola.

Les dernières nouvelles
Nouvelles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici