14.2 C
Londres
mercredi, septembre 28, 2022

Le Festival Interceltique de Lorient salue une édition réussie malgré la pandémie

Le 50e rendez-vous de musiques celtiques était un «acte de résistance» encourageant en dépit des jauges et restrictions sanitaires. Le festival a été tristement marqué par la disparition, le 13 août, de Jean-Pierre Pichard, co-fondateur de l’événement.

La pandémie n’aura pas eu raison du demi-siècle du plus connu des rendez-vous bretons de l’été. Ouverte en grande pompe le 6 août, la 50e édition du Festival Interceltique de Lorient (FIL) s’est achevée dimanche sur un «bilan positif compte tenu de la situation exceptionnelle» de crise sanitaire dans laquelle se tenait la manifestation, ont annoncé lundi les organisateurs. Pas moins de 45.000 billets ont été vendus, contre les 80.000 entrées réalisées à l’ordinaire, lors d’une édition normale du festival.

Avec une affluence divisée par deux, des nations celtes peu représentées, une jauge et des contrôles, les organisateurs avaient indiqué préférer voir dans cette 50e édition «un acte de résistance», après que l’édition 2020 a été annulée dans le contexte de l’épidémie de Covid-19. La grande parade, qui traditionnellement rassemble des dizaines de milliers de personnes, n’a ainsi pas eu lieu cette année dans les rues de la commune de Lorient (Morbihan). Le défilé a néanmoins «fait le tour du stade du Moustoir» où 7000 entrées payantes ont été enregistrées, ont précisé les organisateurs à l’AFP. Cette édition du festival a également été marquée par la disparition, le 13 août, de Jean-Pierre Pichard, co-fondateur et premier directeur du FIL de 1972 à 2007.

Alors que 80 spectacles ont été présentés en 2021 contre 200 en 2019, il s’agissait d’«une année destinée à faire (re)découvrir sa culture et ses artistes d’exception, un défi que le FIL a su relever en proposant des concerts sur trois scènes», ont rappelé les organisateurs dans un communiqué. La 50e édition s’est également achevée sur un changement à la direction du festival. Jean-Philippe Mauras, ancien directeur de programmation du Festival de Cornouaille de Quimper, succédera le 1er octobre à Lisardo Lombardia comme directeur artistique du Festival Interceltique de Lorient. Déjà en ligne de mire, l’édition 2022 de ce grand rendez-vous des musiques celtiques sera consacrée à la nation celte des Asturies.

Les dernières nouvelles