10.5 C
Londres
mercredi, septembre 28, 2022

«Josquin des Prés a bouleversé la polyphonie»

ENTRETIEN – Le contre-ténor Dominique Visse fête ce soir, au Festival de La Chaise-Dieu, les 500 ans de la mort du compositeur phare de la Renaissance.

Le contre-ténor Dominique Visse, fondateur de l’Ensemble Clément-Janequin, voue à son prédécesseur Josquin des Prés une admiration de longue date. Il le prouve en cette année anniversaire qui voit les 500 ans de la disparition du compositeur de Condé-sur-l’Escaut avec un somptueux album dédié à son Septiesme Livre (chez Ricercar): bouquet délicieusement contrasté de vingt-quatre chansons, publiées plus de dix ans après sa mort mais qui sont autant de splendeurs polyphoniques, témoignant de la duplicité de son génie. Des chants repris ce soir au Festival de La Chaise-Dieu (Haute-Loire) par Dominique Visse.

LE FIGARO. – Que représente la figure de Josquin des Prés?

Dominique VISSE. – C’est un compositeur très important pour son époque, mais aussi pour la musique qui va suivre. Il vient d’une culture musicale flamande mais est très tôt parti en Italie, ce qui en fait l’un des premiers grands compositeurs européens. C’est l’un des premiers musiciens de la Renaissance française à s’emparer du

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 78% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Les dernières nouvelles