13.4 C
Londres
mercredi, septembre 28, 2022

Apesanteur, 100 km d’altitude : à quoi va ressembler le voyage de Jeff Bezos dans l’espace ?

On savait déjà que Jeff Bezos faisait partie du premier voyage de tourisme dans l’espace. Voici de nouvelles précisions. Une femme de 82 ans, Wally Funk, l’accompagnera à bord d’un vol de sa société Blue Origin le 20 juillet. Elle deviendra ainsi la personne la plus âgée à voyager dans l’espace, a annoncé l’entreprise ce jeudi. 

Elle sera donc le quatrième passager de ce premier vol habité de la société de tourisme spatial, aux côtés du milliardaire, de son frère Mark Bezos, et du gagnant d’une mise aux enchères dont le nom n’a pas encore été révélé. 

En apesanteur quelques minutes à bord d’une fusée

« Depuis que j’ai cinq ans, je rêve de voyager dans l’espace. Le 20 juillet, je ferai ce voyage avec mon frère. La plus grande aventure, avec mon meilleur ami », a écrit début juin le milliardaire dans un post publié sur son compte Instagram et accompagné d’une vidéo savamment mise en scène. « Je ne m’attendais même pas à ce qu’il dise qu’il serait dans le premier vol », a commenté son frère dans cette vidéo où l’on peut voir les deux hommes se prendre dans les bras. 

Offre limitée. 2 mois pour 1€ sans engagement

Pour rappel, la société de tourisme spatial Blue Origin enverra pour la première fois le 20 juillet des humains pour quelques minutes à bord d’une fusée, et l’un des sièges à bord a été mis aux enchères à destination du grand public. Le voyage se fera à bord de la fusée New Shepard. Le jour du départ, la fusée décollera à la verticale et la capsule s’en séparera à environ 75 km de hauteur, continuant sa trajectoire jusqu’à dépasser les 100 km d’altitude. 

LIRE AUSSI >> Pollution, sécurité… Le côté obscur du tourisme spatial

Les passagers à bord pourront alors flotter en apesanteur durant quelques minutes et observer la courbure de l’espace. Pendant ce temps-là, la fusée redescendra pour se poser doucement sur une piste, toujours à la verticale. Puis la capsule entamera elle-même une chute libre pour revenir vers la Terre, et sera freinée par trois grands parachutes et des rétrofusées avant d’atterrir dans un désert de l’ouest du Texas. 

Parcours de Wally Funk

Concernant la femme de 82 ans : dans les années 60, Wally Funk a fait partie d’un programme privé appelé « Mercury 13 », un groupe de 13 femmes ayant passé les mêmes tests que les astronautes masculins sélectionnés dans le cadre du programme Mercury de la Nasa pour envoyer les premiers Américains dans l’espace. 

LIRE AUSSI >> Les projets fous du tourisme spatial

« Ils m’ont dit que j’avais fait le travail mieux et plus vite que n’importe lequel des hommes », déclare Wally Funk dans une vidéo postée sur le compte Instagram de Jeff Bezos au moment de l’annonce. « J’ai dit que je voulais devenir astronaute. Mais personne ne voulait me prendre. Je ne pensais pas que j’irais là-haut un jour. » 

« Personne n’a attendu aussi longtemps », a écrit Jeff Bezos dans sa publication. « Bienvenue dans l’équipage, Wally. » Elle est devenue la première inspectrice femme de l’agence américaine de l’aviation, la FAA. Pilote, elle cumule 19 600 heures de vol. 

Un ticket aux enchères

Selon un communiqué de Blue Origin début juin, les mises pour le ticket ont atteint jusqu’à 2,8 millions de dollars. Près de 6000 participants venant de 143 pays ont participé, avait précisé par ailleurs la société. La vente aux enchères devait se conclure le 12 juin. 

L’application L’Express

Pour suivre l’analyse et le décryptage où que vous soyez

Télécharger l’app

Les fonds récoltés seront reversés à la fondation créée par Blue Origin, Club for the future, notamment destinée à encourager les jeunes générations à entamer des carrières dans le milieu scientifique. 

Opinions

Ultimatum

par Christophe Donner

Ayez confiance

Nicolas Bouzou

Chronique

Stefan Barensky

Numérique

Par Frédéric Filloux

Les dernières nouvelles